Archives de catégorie : actions-freref

De nouveaux projets pour le FREREF en 2020 !

Le FREREF se lance dans 4 nouveaux projets pour cette rentrée 2020 ! La commission européenne a approuvé 4 projets Erasmus+ dont nous sommes partenaires, dont 2 où nous assurerons la co-coordination.

Places-3t – Erasmus + KA2 2020-2023

Sur une idée originale du FREREF, le projet « Places -3t – Des Espaces du 3e type pour Apprendre, Créer et Entreprendre » a pour but de définir et favoriser la mise en place d’ « espace du 3ème type », en dehors des systèmes institutionnels – Education, Entreprise, acteurs de l’inclusion et de l’orientation, et  permettent aux personnes de se (re) trouver, de définir leur chemin, leurs valeurs, en commun, par la coopération, la cocréation, le co-apprentissage. Pour ce faire, les partenaires du projet sous la co-coordination de SMART et du FREREF, vont chercher à comprendre et répertorier ce qui constitue les points forts de ces écosystèmes et comment ils pourraient se développer de manière plus systématique et fructueuse. 

Les Espaces Places-3t sont ancrés dans leur contexte, territorial, social, culturel. Ils permettent aux personnes de développer de nouvelles manières d’apprendre, de créer, de fabriquer de la valeur, en prenant en compte de nouveaux critères de réussite : développement de la confiance – en soi, dans les autres, dans l’avenir ; respect de personnes et de la planète ; valorisation des habiletés acquises auparavant et de celles développées dans la coopération et la collaboration, valorisation de la pensée créative. En permettant l’expression des désirs, des souhaits, des envies ils modifient durablement le rapport au futur, soutiennent des visions du monde plus optimistes, plus inclusives, plus égalitaires, non discriminantes. L’innovation réside, entre autres, dans la manière dont se créent et fonctionnent les relations entre les personnes : on ne crée pas de séparations entre travail, apprentissage, création, personnel et collectif, contenu et méthode.  Ces espaces sont créateurs de valeur économique, non seulement sous forme d’auto-entrepreneuriat, et sous forme d’organisations collectives et collaboratives, des coopératives, des structures de l’économie sociale et solidaires, ou d’autres formes à inventer.

Comorelp –  Erasmus + KA2 – 2020-2023

Le projet Comorelp a pour but d’élaborer une plateforme ouverte et collective pour améliorer et comparer les politiques régionales en matière d’apprendre tout au long de la vie (lifelong learning LLL) sous la forme d’un Policy Lab, capitalisant sur les résultats de projets et initiatives européennes préexistants et en développant un cadre conceptuel et opérationnel complet et cohérent. Nous nous concentrerons sur la construction des conditions de pérennité de l’initiative, en surmontant le fossé entre le discours et la pratique concernant les politiques de LLL et le manque de soutien financier et politique stable. Le projet entend créer l’opportunité pour les autorités régionales de revoir, comparer et améliorer leurs politiques publiques via une collaboration systématique avec d’autres régions et l’établissement d’un processus d’apprentissage mutuel impliquant des acteurs locaux et des autorités nationales et européennes, contribuant ainsi à renouveler le dialogue sur les politiques de LLL au niveau européen.

Citized – Erasmus + KA3 2020-2023

Le projet Citized a pour but de soutenir les politiques éducatives pour l’amélioration de l’acquisition des compétences sociales et civiques, en fixant les objectifs suivants :

1. Compiler, analyser, comparer et classifier les approches politiques existantes pour le développement de l’éducation à la citoyenneté, identifier les facteurs et conditions de succès, ainsi que les facteurs inhibants dans différents contextes ;

2. Proposer et tester des instruments d’auto-positionnement et des modules de formation pour les enseignant∙e∙s futur∙e∙s et en poste, afin d’établir des stratégies d’apprentissages effectives et adéquate pour développer l’ensemble des compétences civiques et citoyennes des élèves.

3. Développer une plateforme ouverte et collaborative contenant des bonnes pratiques et des outils méthodologiques bénéficiant aux écoles adoptant une approche globale et intégrée de leur projet en matière d’éducation citoyenne. 

4. Maximiser l’impact des activités du projet et soutenir la diffusion des bonnes pratiques à une large échelle.

ED-EN Hubs Erasmus + KA2 2020-2023

Le projet ED-EN Hubs a pour but d’améliorer la qualité de l’éducation grâce à la consolidation et la systématisation des relations écoles-entreprises dans un perspective de long-terme. L’alternance et l’apprentissage professionnel sous leurs différentes formes constituent une partie significative du spectre du projet, mais les autres formes de coopération comme la co-élaboration de nouvelles qualifications, le suivi professionnel des élèves, leur orientation et accompagnement professionnels, et le développement des compétences entrepreneuriales rentrent également dans le cadre du projet, conformément au recueil de bonnes pratiques élaboré dans le projet précédent Cokleeco. Le projet poursuivra les objectifs suivants :

1. Développer une méthodologie pour le développement conjoint (éducation-entreprise) de compétences innovantes et complexes réfléchissant les besoins du marché du travail et de la société civile.

2. Créer les conditions, dans les régions partenaires, pour faciliter les opportunités de formation conjointe des enseignant∙e∙s/formateur∙ice∙s/tuteur∙ice∙s de l’enseignement professionnel et des entreprises.

3. Soutenir e développement d’un Hub ED-EN régional visible et soutenu par les institutions des Centres d’Excellence pour la collaboration Ecole-Entreprises.

4. Co-créer, tester et diffuser l’approche collaborative éducation-entreprise dans le secteur de l’accompagnement professionnel et le suivi des élèves et jeunes adultes cherchant une (re)qualification et un emploi.

5. Relier les activités du réseau ED-EN Hub au développement des politiques régionales afin de maximiser ses impacts au niveau régional, national et européen.

***

English

FREREF embarks in 4 new projects ! The European Commission approved 4 Erasmus + projects in which we are partners, and 2 of them in which we are co-coordinator.   

Places-3t Erasmus + KA2 2020-2023

Following an original concept of FREREF, the project “Places-3t – 3rd type places for Collaborative Creative Learning and Entrepreneurship” aims at define and facilitate the implementation of “3rd type places” outside institutional systems (Education – Enterprise and inclusion and orientation actors) and enable people to find their way, values, in a collective way; by cooperating, cocreating and co-learning. The partners of the project, under the co-coordination of SMART and FREREF, will seek to understand and identify the key success factors of this ecosystems, and how to develop it more systematically and fruitfully.

The 3rd type places are anchored in their territorial, social and cultural contexts. It enables to develop new way of learning, creating value, with new success criteria : (self) confidence, respect of the individual and the planet, valorisation of former abilities and new ones developed in cooperation and collaboration, valorisation of creative thinking. By letting the feelings, wishes and desires being expressed, those places modify lastingly the vision of the future and the world vision, by sustaining optimistic, inclusive, and egalitarian perspectives. Innovation lies in the way to establish relationships between individuals and the absence of barrier between work, learning, creation, personal and collective, content and methods. 3rd type places provide economic value, not only with self-entrepreneurship but also with collective form of organisation such as cooperative, social and solidarity economy, or other form to invent.  

Comorelp –  Erasmus + KA2 – 2020-2023

The Comorelp project aims to design an open collaborative platform to enhance and compare Regional Lifelong Learning Policies: the COMORELP Policy Lab Platform, capitalising the results of previous initiatives and EU Projects, developing a coherent conceptual and operational framework. We will focus on building the sustainability conditions for the monitoring exercise, thus overcoming the gap between discourse and praxis in terms of lifelong Learning policies, and lack of continuing and reliable financial and political support. The project will create the opportunity, for Regional Governments to review, compare and enhance their policies through the systematic collaboration with other Regions and the establishment of a mutual learning process involving local stakeholders and national/EU policy-makers, thus contributing to a renewed dialogue on lifelong learning at the EU level.

Citized – Erasmus + KA3 2020-2023

The Citized project aims to support educational policies directed towards “enhancing the acquisition of social and civic competences” by addressing the following objectives:

1. Reviewing, analysing, comparing and classifying existing policy approaches to the development of citizenship education, pointing out what works where and at what conditions, thus identifying inhibiting and enhancing factors in the different contexts;

2. Proposing and testing self-assessment instruments and training modules enabling future teachers and in-service teachers to implement effective learning strategies, adequate to develop the set of pupils/students competences related to democratic citizenship;

3. Developing a collaborative open platform and giving access to good practice examples and methodological instruments for schools implementing “whole school” citizenship education projects;

4. Maximising the impact of the project activities in terms of support to large scale implementation of the validated good practices.

ED-EN Hubs Erasmus + KA2 2020-2023

The ED-EN Hubs project is aimed to improve the quality of education through the consolidation and systematisation of the education-enterprise relationship in a long-term perspective. Dual learning and work-based learning in their different forms are a significant part of the scope of the project, but other ways to cooperate (co-design of new qualifications, tracking employment results of former students, proving input to guidance and career services, developing entrepreneurship competences, maintain the existing set of qualifications) will also be covered, coherently with the review of good practices conducted by Cokleeco. In particular, the project has the following objectives:

1. Develop a methodology for the joint (education-enterprise) development of innovative complex competences resulting from the emerging needs of the labour market and active citizenship;

2. Create the conditions, in the partner regions, to make joint training of teachers/trainers/tutors from VET and trainers from industry an easily accessible opportunity;

3. Support the development of regional ED-EN HUB, as visible and institutionally supported Centres of Excellence for Education-Enterprise collaboration;

4. Co-create, test and diffuse collaborative education-enterprise approaches for the professional guidance and individual support of young and adult learners searching (re)qualification and employment perspectives;

5. Link the activities of the ED-EN Hub Network to Regional Development policies and maximise their impact at the regional, national and EU level.

Picture credit:Designed by pch.vector / Freepik

Lifelong learning for sustainable societies

La conférence annuelle de Lifelong Learning Platform à propos de l’apprentissage tout au long de la vie pour des sociétés durables s’est tenue en ligne le 27 Mai 2020.

What does it mean for education to be sustainable, and how can we achieve this goal? We believe that sustainability – of learning and of education systems as a whole – shall be the polar star for Europe for the years to come; in particular, for our communities to be sustainable (socially, environmentally and economically) we believe that we should start by rendering our education system sustainable. “Sustainable learning” is defined as inclusive, learner-centred, and fostering personal development: just like our societies should be

Gepostet von Brikena Xhomaqi am Mittwoch, 27. Mai 2020

Les différent.e.s participant.e.s ont mis en avant la nécessité de promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie comme un moyen essentiel pour comprendre et faire face au monde actuel et futur, et offrir à chaqun.e une chance de développer ses compétences et aptitudes à la fois sur le plan personnel et professionnel (« Leave no one behind »).

Le Professeur Johnathan Michie, du département pour le lifelong learning d’Oxford considère comme une priorité pour les politiques de lifelong learning de considérer l’éducation comme un moyen de développer la vie personnelle autant que la carrière et ne pas se contenter de compétences purement techniques (le FREREF partage cette approche et a d’ailleurs participé au projet « KeyMob » sur les compétences transversales acquises lors de mobilité pour les élèves de l’enseignement professionnel). Johnathan Michie alerte également sur la nécessité de continuer l’enseignement en face à face malgré la normalisation de l’enseignement en ligne due à la crise sanitaire.

Lors de la discussion du panel, Mme Daria Arlavi de la représentation permanente de la Croatie a insisté sur l’importance du rôle des professeur.e.s, alors que leur recrutement est difficile dans certains pays. Daria Arlavi propose notamment de soutenir les opportunités de développer la carrière des enseignant.e.s, y compris lors de mobilité à l’étranger. A ce propos, le projet TiLL propose un référentiel de compétences commun pour les professeur.e.s destiné à favoriser leur mobilité.

L’eurodéputée Dace Melbarde a évoqué la crise sanitaire et la nécessité d’acquérir des compétences pour évoluer dans un environnement changeant et incertain (VUCA), autant dans le monde du travail que dans la vie personnelle, notamment vis à vis des nouvelles technologies d’information et de communication. Le FREREF avait déjà développé son approche en matière de compétences de prise de décision en environnement VUCA dans le projet D’Ahoy. Dace Melbarde voit dans la crise sanitaire une opportunité de développer des pratiques éducatives innovantes : « La crise est également une opportunité : nous devons utiliser l’expérience imprévue (…) pour amener une transformation de l’éducation, y compris en valorisant l’apprentissage tout au long de la vie en Europe » (“Crisis is also an opportunity: we should use the unforeseen experience (…) to push transformation in education, including reconsidering lifelong learning in Europe”. )

La représentante du cabinet du vice-président de la Commission Européenne Schinas, Catherine Sustek, a également participé à l’échange et a notamment évoqué le besoin de trouver des façons de financer l’éducation et la formation dans le secteur privé pour favoriser la re-qualification et le développement des compétences des travailleur.se.s

Enfin M. Rilli Lapalainen de l’organisation Bridge 47 a poursuivi la réflexion sur les compétences d’adaptation dans un environnement incertain en mettant en avant la crise environnementale. Pour lui l’éducation aux enjeux climatiques et environnementaux est nécessaire, ainsi que des changements structurels important pour poursuivre les objectifs fixés notamment par les « Sustainable development Goals ».

Toutes ces pistes de réflexion ont et validé les approches de certains projets bientôt achevés et enrichi les perspectives du FREREF pour de futurs projets ! Le FREREF remercie l’organisation Lifelong Learning Platform pour avoir organisé ce webinar ainsi que ses participant.e.s.

English

For detailed minute of the webinar in English click here !

nomination de liliane esnault au sein d’un reseau d’expert.e.s

français

Notre collègue Liliane Esnault a été récemment nommée membre du réseau d’expert·e·s sur la reconnaissance des acquis d’apprentissage à l’étranger dans l’éducation secondaire générale (Network of Expert on recognition of outcomes of learning periods abroad in general secondary education), créé à l’initiative du consortium EFIL – EIESP – CESIE.

Liliane Esnault a plus de 30 ans d’expérience dans l’animation des réseaux et de communauté de pratiques, l’apprentissage informel et les compétences transversales, la mobilité des étudiant·e·s en formation professionnelle ainsi que la reconnaissance des acquis d’apprentissage.

Lors de son travail pour le FREREF, Liliane a partagé son expertise dans ces domaines et enrichi son expérience en participant à de nombreux projets Erasmus de partenariats stratégiques, et soutien à la réforme des politiques publiques, notamment en participant au projet KeyMob (2018-2020) qui vise à promouvoir les compétences transversales développées par les jeunes lors d’une mobilité internationale.

Le premier meeting du réseau est prévu en juin pour poser les bases de l’action du réseau, rencontrer l’ensemble des expert·e·s et explorer la variété des systèmes de validation et de reconnaissance des acquis dans l’Union Européenne. Le FREREF soutient entièrement le réseau d’expert·es·s dans son action pour la reconnaissance des acquis d’apprentissage assimilés lors d’un séjour à l’étranger.

English

Our colleague Liliane Esnault has been recently nominated member of the Network of Expert on recognition of outcomes of learning periods abroad in general secondary education, initiated by the consortium EFIL-EIESP- CESIE.

Liliane Esnault has more than 30 year of experience in animating communities of practice and networks, informal and non-formal learning, transversal competences; recognition and valorisation processes; Mobility of VET students, Work- Based Learning, Apprenticeship. She currently follows the project ‘Methodology and model for recognition of acquisition of transversal competences through mobility for VET students.

During his work for the FREREF, Liliane shared her expertise in these areas and enriched her experience by participating in numerous Erasmus project for strategic partnership or support to policy reform, notably by participating in the KeyMob project (2018-2020) which aims at promoting the transversal skills developed by young people during international mobility.

The first meeting of the Network is planned in June to set the basis of the Network’s action, meet all experts and explore the variety of recognition systems in the European Union. FREREF fully supports the Network of Expert in its action in favour of the recognition of outcomes of learning periods abroad.

lifelong learning week 2019

Freref participated at the Lifelong Learning Week on December 2-6 at Brussels! Many events were organised by the Lifelong Learning Platform and we met with other members of the network. This year, many sessions focused on citizenship education, learning for teachers and educators and inclusiveness, themes that are underlying many of our projects!

Session # Acting for global citizenship education today

YFU led a project called « coloured glasses » enabling volunteers in schools or in youth groups to work on topics such as global responsibilities or fighting discriminations. These young people are providing workshops with young facilitators, in a way similar to peer learning. Another project should follow the coloured glasses one « C Grow »  upscaling of coloured glasses and targeting teachers and educators.

OBESSU was also part of the panel, and presented guidelines for student unions and evoked the need of competences in new technologies and climate change.

EFIl explained how the organisation shifted approach from European citizenship toward global citizenship, and presented the PEACE project : 3 months programme with host schools and host families, with non-formal education provided by members of EFIL.

We were also part of the panel and presented the Upper project and the Education Inspiring Peace Laboratory promoting Peace Education.

At the end of the session, the panel responded to the question: What are the needs now to implement all this good ideas ?

  • A framework of cooperation with school education (between formal and non-formal)
  • The recognition of non-formal education stakeholders in Global Citizenship Education « Break the silence » around non formal education.
  • Allow and enable more exchanges of students, especially those with a disadvantaged background.
  • More funding of the EU

Session # Learning through gaming : potential untapped

Gamify EU is a project led by YEU with the support of Molengeek, aiming at gamifying non formal content and EU values, go play the game on https://gamifyeu.org/

Tom, teacher in Netherlands, presented how he uses video games such as Assassin’s Creed, Civilisation V, Minecraft and This war of mine to teach in class. He uses games as a complementary tool to classic materials.

Eurodesk presented the card game “Time to move”. This game mentions European opportunities for people such as benefiting from a grant to go on an Erasmus exchange, or be part of the European Solidarity Corps.

Session # Global Education citizenship for future

DG EAC recommend competences for LLL to have active, empowered, engaged and creative teachers. One of the existing problem is that teachers are “trapped into their classrooms”.

Euroclio explained that the aim of history teachers is to build future citizens, responsible, creative and thoughtful at the local and global level. They are then seeking for inclusive and multi-perspective educational materials.

ATEE presented its project “Global competence 4 educators” which is based on a research conducted by the University of Hull (UK) partner with EFIL and a Finnish university specialized in the internationalisation of curricula.

EFIL presented a project aiming at producing a non-formal education framework “Mobiliteach

Lifelong Learning Interest Group: Participation and Inclusion in learning and education, leave no one behind!

UNESCO published the 4th Global Report on Adult Learning and Education (GRALE), which reported that 15% of countries spent less than 1% of the Budget for Education in Adult education, showing that it remains underfunded.

The minister of Education of Benin explained that Adult Education is a global issue, concerning as well developed countries as developing ones. Literacy is a key issue for Benin and should be tackled also for people in working situation. Awareness rising camaigns should populate adult education and change mindsets toward lifelong learning.

The European Economic and Social Committee insisted on the need to involve social partners to reach vulnerable groups and left behind.

Solidar and EESC advocated for empowering adults in the complex environment, and highlighted the need to bring all stakeholders, including social services, legal advice, career guidance provider to foster multi-governance.

The European Commission shared its initiative: “upskilling pathways

Session # Empower citizens through career guidance at Cité des Métiers Brussels

We visited the brand new building of Cité des Métiers Bruxelles. Cité des Métiers is a concept developed since 30 years to provide career guidance for citizens. Its action is oriented toward 3 perspectives:

-Skills development: information, reception of clients, career guidance, mutual learning
– Territory: considering the specific needs of citizens
-Social and digital innovation: develop professional and personal life, multi-sector cooperation

Ms Alison Crabb, from DG EMPL and responsible of the EC study on career guidance for lifelong learning focused on the concept of “lifelong learning guidance” meaning, a process enabling citizens at any age to identify their skills, interests and professional goals to have training and choose their professional pathways. The study conducted by the EC reported that in average, people have 10 transition in a work life. Citizens need consequently career management skills: identify opportunities, analyse info about the labour market, decision making.

This week was really fruitful and Freref is waiting for the next Lifelong Learning Week to see how projects and ideas has been evolving and implemented, and to present projects outputs and our new initiatives! Many thanks to the LLLP team for organising such events!

retour sur le freref day 2019

français

Le Freref Day 2019 a été accueilli par l’institut international de droit humanitaire de Sanremo le 18 Novembre. Cette journée a été fructueuse en termes d’échanges, et les résultats des différents workshops ont conforté notre vision des missions qu’aura le Education inspiring Peace Lab. Le EIP Lab permettra de pérenniser les impacts de nos différents projets et de maintenir et agrandir les réseaux d’acteurs de l’éducation. Pour suivre le développement du EIP Lab, rendez-vous sur http://eiplab.eu/

La journée a été ouverte par Stefania Baldini, Secrétaire générale de l’institut international de droit humanitaire, et Silvana Ormea, conseillère municpale de Sanremo, remerciées par la présidente du Freref Christiane Demontès.

Claudio Dondi de l’IIHL a ensuite présenté le Education Inspiring Peace Lab, son approche de l’éducation à la paix, ses missions, son fonctionnement et les bénéfices qu’en retireront les différentes catégories de stakeholders.

Puis Claudio Baraldi, enseignant-chercheur à l’université de Modène région Emilie-Romagne a expliqué quelle était l’approche adoptée dans le projet Child Up qui permet à des chercheur·se·s de toute l’Europe d’enquêter sur les conditions d’intégration des enfants migrants dans les différents systèmes scolaires et en dehors. Ce projet de recherche se distingue par une approche centrée sur les enfants comme des acteurs actifs de leur propre processus d’intégration, selon le principe d’agency, et grâce à des méthodes de facilitation actives. Le manager du projet a ainsi expliqué en quoi cette approche permet de construire une citoyenneté apaisée.

Anne Bamford, Head of Education and Culture, City of London, a développé un argumentaire pour l’éducation à la paix et le rôle des établissements d’enseignements dans la construction d’un environnement propice au bien-être des individus. L’éducation à la Paix doit donner les clés pour relever les défis du futur et offrir une perspective optimiste aux jeunes d’aujourd’hui. Les anciens modèles de compétences doivent intégrer les « fusions skills » qui permettent de s’adapter à un environnement incertain, de prendre des décisions et exercer son esprit critique, ainsi que sa résilience et sa créativité pour faire face à de nouveaux défis.

Les participant·e·s ont ensuite pu échanger de façon interactive lors de session de workshops parallèles en essayant de répondre à ces trois problématiques :

  • « Comment développer les compétences transformatives dans l’éducation formelle et informelle », avec comme grand témoin Jaana Puukka, consultante à Innovation Engage qui travaille auprès de l’OCDE et de la commission européenne.
  • « Comment promouvoir l’approche en terme d’agency de l’apprenant·e pour une interaction des cultures positive », avec comme grand témoin Claudio Baraldi, manager du projet Child Up.
  • « Comment apprendre à vivre ensemble : le rôle des territoires apprenants pour la paix et la citoyenneté », avec comme grand témoin Christiane Demontès, présidente du FREREF.

Ces workshops ont donné lieu à une restitution en assemblée plénière suivie d’une table ronde avec un panel de représentant·e·s d’organismes régionaux, du monde économique et d’experts en éducation et en knowledge-based development régional et local.

Le panel, composé de Josep Franci, de la chambre de commerce de Barcelone, Michel Albert, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Xavier Farriols, membre du syndicat interrégional CSIR-Pyremed, Christiane Demontès, présidente du FREREF et Jaana Puukka, du cabinet Innovation Engage, a pu ainsi offrir des perspectives diverses sur le potentiel de peer learning territorial pour développer des compétences de citoyenneté globale au niveau local.

A la suite de la table ronde les participant·e·s ont pu mettre en perspective les idées échangées dans l’après-midi avec le travail du photographe Mohamed Keita. Ses photos, qui reflètent la réalité de la rue, par laquelle passent de nombreuses personnes migrantes quand elles arrivent sur le territoire européen, ont su émouvoir le public. Les invité·e·s étaient ravi·e·s d’avoir pu échanger avec le photographe sur son parcours et son travail à Rome et dans de nombreux pays.

Pour découvrir davantage le travail de Mohamed Keita cliquez ici !

English

The Freref Day 2019 was hosted by the international institute of humanitarian law of Sanremo on November 18. This day provided fruitful exchanges and results of workshops consolidate our expectations regarding the missions of the future Education Inspiring Peace Lab, which will enable the sustainability of impacts of our projects and the continuity and expansion of education professionals’ networks. To follow the development of the EIP Lab, have a look at http://eiplab.eu/

The event was opened by Stefania Baldini, general Secretary of the IIHL, and Silvana Ormea, municpal councillor of Sanremo, thanked by Christiane Demontès, president of the FREREF.

Claudio Dondi of the IIHL then presented the Education Inspiring Peace Lab, its approach of Peace Education, its missions, functioning and benefits for the different categories of stakeholders.

Then Claudio Baraldi, teacher-researcher at the university of Modena, Reggio Emilia exposed the approach adopted in the Child Up project which implement research in many European countries about the condition of integration of migrant children in and around the different school systems. This project distinguish itself from other research projects through its children-centred approach, which consider children as active actors of their integration process, according to the agency principle, and thanks to active facilitation methods. The manager of the project then explained how does this approach enable to build a peaceful citizenship.

Anne Bamford, Head of Education and Culture, City of London, developed an argument advocating for Peace Education and highlighting the role of educational institution in the development of a positive environment and well-being of individuals. Peace Education should give the keys to meet the challenges of the future and adopt an optimistic perspective for young people. Existing competencies frameworks should now include « fusion skills » which enable to adapt to an uncertain environment, make decision and exercise critical thinking as well as its resilience and creativity to face new challenges. 

Participants exchanged views later during workshops in a very interactive way on the following topics:

  • « How to develop transformative competences within and around formal education », with as Grand témoin Jaana Puukka, from Innovation Engage.
  • « How to promote a learner’s Agency approach for a positive interaction of culture » with Claudio Baraldi from UNIMORE.
  • « How to learn to live together: the role of learning territories acting for peace and democratic citizenship », with as Grand témoin Christiane Demontès, from the FREREF.

A restitution of workshops was then made in a plenary session, followed by a round table with a panel composed of representatives of regional bodies, of the business world and an expert in education and regional and local knowledge-based development.

The panel, composed of Josep Franci from the Barcelona Chamber of Commerce, Michel Albert from the Federation Wallonie-Bruxelles, Xavier Farriols, member of CSIR-Pyremed, Christiane Demontès, President of FREREF and Jaana Puukka from Innovation Engage, could express various views on the topic of the potential of territorial peer learning to develop global citizenship competences at the grass-root level.

After the round table, all participants were invited to put the ideas exchanged during the day in perspective thanks to photograph exhibition of Mohamed Keita. His photographs, reflecting the reality of the life in the streets, which is known by numerous migrant persons when arriving on the European territory, deeply moved the participants. The public was really glad to have the opportunity to speak with the artist about his journey and his work in Roma and in many other countries.

To further discover the work of Mohamed Keita, click here !

Actions pilotes Till / upper

Le Freref organise le mercredi 27 novembre une session d’actions-pilotes pour les projets Till et Upper !

Le Forum des Régions européennes pour la recherche, l’éducation et la formation (FREREF) cherche à impliquer des professionnel·le·s de l’éducation dans ses projets, notamment en organisant des actions pilotes. Ces actions sont destinées à mettre en pratique des idées développées dans les différents projets Erasmus, et tester l’application de nouveaux outils pédagogiques et de méthodologies innovantes. Nous invitons donc le personnel enseignant à participer à notre session d’actions-pilotes pour les projets Erasmus + « Upper » et « TILL » le mercredi 27 novembre après-midi.

Projet Upper

Le projet UPPER (Systemic UPscaling of Peace Education pRactices) vise à porter la paix, le dialogue interculturel et la participation civique au cœur des politiques éducatives et de la pratique scolaire en renforçant les résultats des bonnes pratiques existantes identifiées lors de la première phase de recueil.

Les actions pilotes consistent en un test de deux questionnaires, un d’auto-positionnement des enseignant·e·s et un sur l’organisation de leur établissement.

Site web du projet Upper : http://eiplab.eu/upper-project

Projet TILL

Le projet TILL (Teachers Inspiring Lifelong Learning) vise à promouvoir l’image de l’enseignement, le statut de la profession et la mobilité des enseignant·e·s en Europe, la formation continue et l’investissement dans le développement professionnel. Le projet développe un Certificat Européen Commun de compétences pour les enseignant·e·s qui valorise l’usage de l’apprentissage expérientiel, collaboratif et connecté.

Une des actions pilote pour TILL consiste en la réalisation de questionnaires en ligne d’auto-évaluation pour les enseignant·e·s.

Site web du projet TILL : http://www.till.org.uk/

Pour vous remercier de votre participation, le FREREF vous invite à déjeuner à la Cour des Loges avant la tenue des actions pilotes*. Rendez- vous dans le salon « Jeu de Paume » le mercredi 27 novembre à partir de 13 heures, avant la session de travail collective.

Inscrivez-vous ici !

Pour participer aux actions pilotes, merci de réaliser préalablement les différents questionnaires en ligne comme indiqué dans le Guide des actions pilotes.

*dans la limite des places disponibles. Contactez-nous pour plus d’informations.

FREREF DAY 2019 – Sanremo

REGISTRATION / INSCRIPTIONS

programme de l’événement / programme of the event

français

FREREF DAY 2019 : Une citoyenneté européenne active pour construire la paix

18 novembre 2019 à Sanremo

La question de la citoyenneté et de notre capacité à vivre ensemble tant à l’intérieur des frontières actuelles de l’Union Européenne qu’à l’extérieur a été reposée par la vague d’attentats, la montée des nationalismes prônant un repli identitaire et à l’arrivée sur le continent européen d’une nouvelle génération de migrants, précurseurs de migrations climatiques qui ne manqueront pas de venir impacter le Vieux Continent au cours des prochaines décennies.

La citoyenneté devient alors une compétence transversales qui s’acquiert, se développe et s’entretient.

Trois prismes, susceptibles de s’entrecroiser, permettent de réfléchir aux conditions nécessaires pour faire de la citoyenneté européenne une citoyenneté active pour construire la paix :

  • L’hybridation des cultures (migrations, évolution du travail…)
  • Les compétences transformatives (adaptabilité, innovation, compétences interculturelles…)
  • Des actions pour la paix (travailler ensemble pour construire la paix, éducation à la paix…)

Au-delà du rôle clé de l’éducation pour parvenir à cet objectif, les participants seront invités à réfléchir à l’implication de l’ensemble des membres de la société en interrogeant par exemple les acteurs économiques ou les partenaires sociaux sur leur approche de la question.

Pour célébrer le lancement du Education Inspiring Peace Lab (EIPLab), le 3e Freref Day, en collaboration avec l’Institut de Droits Humanitaires de Sanremo est consacré à la citoyenneté européenne active pour construire la paix, organisé à Sanremo le 18 novembre 2019

Ce Laboratoire créé dans la cadre du projet UPPER piloté par le Freref vise à donner à l’ensemble des acteurs de l’éducation des clés pour être capable de créer les conditions favorables à la paix dans les établissements scolaires et en dehors, et au développement d’une citoyenneté active par leurs élèves.

Cette journée marquera également le lancement d’un cycle de sessions de peer-learning territoriales sur la thématique des compétences transversales. 

Contact: freref@freref.eu  – www.freref.eu

English

FREREF DAY 2019: European citizenship inspiring peace

18th of November 2019, Sanremo

On occasion of the launch of the Education Inspiring Peace Laboratory (EIP Lab) the 3rd FREREF Day, organized in collaboration with the International Institute of Humanitarian Law, will take placein Sanremo (Italy) on 18 November 2019, and will focus on “An Active European Citizenship to Build Peace”. The FREREF day will offer the opportunity to education professionals and stakeholders to discuss the role of “citizenship” as one of the main positive driver of peace building.

The EIP Lab, spin-off of the project “systemic UPscaling of Peace Education pRactices – UPPER”, coordinated by FREREF within the framework of the EU programmeErasmus+, intends to develop a set of key tools for all the European and global stakeholders working in the field of education, to encourage and foster conditions for peace inside and outside the school environment, as well as inspiring an active and responsible citizenship starting with the students themselves. A responsible citizenship, as well as the ability to live together peacefully, within and outside the European borders, are nowadays threatened by different hazards such as the rise of nationalism, phenomena of radicalization and disaffiliation, the massive flux of migrants arriving to the European Continent, somehow precursors of “climatic migrations”. For these reasons, “citizenship” becomes a new and transformative skill which needs to be assimilated, developed and fostered

It is thus possible to reflect on and discuss necessary conditions to build an active European citizenship through the analysis of three main prisms:

  • The hybridization of cultures (migrations, evolution of work …)
  • Transformative skills (adaptability, innovation, intercultural skills …)
  • Actions for peace (working together to build peace, education for peace …)

Apart from the key role of education in building responsible citizens, participants of the FREREF day will also be invited to think on the potential commitment of other stakeholders of our society and to consider their possible role in promoting conditions for peace. This will be possible through further discussion on the approach to these issues of economic and social actors.

The 2019 Freref Day will be also the occasion to launch a round of territorial peer-learning sessions on the theme of transversal skills.

Contact: Axel Joder – freref@freref.eu and www.freref.eu

La FREREF change de nom!

La FREREF devient le Forum des Régions Européennes pour la Recherche, l’Education et la Formation.

Cette appellation a été validée par notre assemblée générale, elle correspond plus à la réalité de notre fonctionnement et met en avant la multiplicité et la diversité de nos partenaires. Le FREREF conserve en revanche ses objectifs et ses valeurs dans un contexte européen tourmenté, et contribue à la construction d’une Europe qui rassemble et qui veut inclure tous ses citoyens.

Nous portons de nombreux projets européens qui se concentrent sur les problématiques de citoyenneté et de « vivre ensemble », grâce à l’éducation et à la formation, pour toutes et tous et sur tous les territoires.

 « Le FREREF, c’est une convergence d’efforts de Régions, d’institutions, d’acteurs et de personnes qui veulent participer à la construction d’une Europe qui avance et qui rassemble tous ses citoyens. Rappelons-nous que nous sommes un fédérateur d’acteurs au service des territoires européens, et cette ambition est toujours d’actualité ! » Christiane Demontès, présidente du FREREF.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur notre fonctionnement, nos partenaires, les dernières décisions du CA et de l’AG ainsi que les descriptions des projets achevés et en cours dans notre rapport d’activité.

L’accompagnement des parcours vers l’emploi et les opportunités du Numérique – Lyon, 31 janvier 2019 (9 h – 13 h)

Conseil des Régions de la FREREF

Présentation des résultats du projet NetMe- In

Le cheminement vers un emploi est un véritable voyage à travers les agences, les bureaux, les structures de conseil ou d’orientation, les conseillers, la famille, les pairs, … Dans le même temps, la structure et la nature de l’emploi changent radicalement. L’ère numérique provoque une évolution radicale, tant pour les emplois que pour la manière d’y accéder.

NetMe-In, projet financé par le programme Erasmus+ impliquant 10 partenaires de 6 pays, s’appuie sur une série de projets antérieurs qui ont ouvert la voie à l’amélioration du parcours vers l’emploi et des processus d’accompagnement. Un aspect clé de ces évolutions est lié au rôle de plus en plus important des réseaux sociaux dans ce parcours vers le travail et dans le soutien à l’accompagnement.

NetMe-In s’intéresse aux réseaux d’accompagnement :

-les «réseaux de la vie réelle» composés de tous ceux qui, au niveau territorial, ont un rôle à jouer dans l’ouverture, la recherche et la facilitation de la parole, et dans la mise en place de « balises » qui permettront aux individus de gagner en confiance

-les «réseaux numériques» qui deviennent le lien essentiel entre les métiers, les entreprises, les recruteurs, les agences, les familles, les demandeurs d’emploi en permettant aux jeunes de présenter leurs expériences de façon informelle et de parler d’eux-mêmes de manière positive et proactive.

Le but de cette demi-journée est de :

  • Confronter les résultats de NetMe-In avec d’autres travaux et idées ;
  • Influencer le développement de nouvelles politiques aux niveaux régional et européen concernant le «voyage vers l’emploi» pour les jeunes à risque ;
  • Découvrir davantage d’opportunités de pérennisation, en trouvant d’autres publics ou territoires qui pourraient s’approprier ces résultats et les mettre en œuvre dans leur propre contexte ;
  • Développer de nouvelles voies de coopération et jeter les bases de nouveaux partenariats et de nouveaux projets éventuels.

Venez partager avec nous les dernières tendances

sur la façon d’être plus efficace dans nos parcours vers l’emploi.

programme conseil des Régions 31 janvier

 

Erasmus Days 2018 : Présentation du Freref day !

L’an dernier, le Freref day s’était tenu à l’occasion des Erasmus days initié par l’Agence Erasmus+ France. Malheureusement, cette année, les agendas ne se sont pas aussi bien coordonné mais il n’était pas question pour la Freref de manquer la célébration du programme star de l’UE .

nous vous invitons donc à nous rejoindre sur Youtube le 13 octobre prochain pour une présentation du Freref day qui sera organisé à Bruxelles la semaine suivante. Vous découvrirez avec nous le programme définitif avec les principaux intervenants qui vous expliqueront leurs motivations !

https://www.generation-erasmus.fr/erasmusdays2018/