LLL WEEK 2020 : policy debate on migrant children integration in school systems

English bellow

Le Freref a eu le plaisir de co-organiser avec la Lifelong Learning Platform un débat en ligne à l’occasion de la Lifelong Learning Week 2020 portant sur les perspectives durables pour une meilleure intégration des enfants ayant eu un parcour migratoire au sein des systèmes éducatifs en Europe.

Le débat a rassemblé Vincent Catot du département intégration de la DG Home, l’eurodéputée Sylvie Guillaume, le chercheur Claudio Baraldi, coordinateur du projet CHILD-UP, Edwin Katerberg de l’association européenne des chef.fe.s d’établissement ESHA et Mialy Dermish, représentante du réseau Sirius.

Les panélistes ont exprimé leur avis à propos du rôle de leur institution dans l’amélioration du processus d’inclusion des enfants migrants en Europe, les actions de l’Union européenne pour promouvoir une société durable embrassant la diversité et l’interculturalité, ou encore l’impact de l’épidémie de Covid sur les conditions d’inclusion des systèmes éducatifs en Europe, notamment pour les élèves les plus démuni.e.s.

Mme Guillaume a souligné le fait que les écoles pour les élèves les plus défavorisé.e.s sont souvent des « safe spaces » qui leur fournit les services les plus élémentaires comme l’accès à la cantine ou aux soins. Mme Dermish a ajouté à ce propos que le réseau Sirius a observé que les enfants nouvellement arrivé.e.s sur le territoire ont souvent des difficultés à obtenir le matériel électronique et la connexion internet nécessaires pour poursuivre leur enseignement à distance.

M. Catot a lui rappelé les priorités de la DG Home en matière d’intégration:
– l’adoption de mesures pour l’intégration et l’inclusion générale en complément de mesures ciblées spécifiques;
-une concentration des efforts sur l’inclusion et l’éducation des enfants en bas âge;
-l’adoption d’une approche multi-acteurs et multisectorielle impliquant les parents, les communautés et croisant les services éducatifs avec les politiques de santé et de logement.

Le professeur Claudio Baraldi a ensuite exposé son point de vue sur son rôle en tant que chercheur dans l’élaboration des politiques d’intégration et d’éducation. Il a insisté sur le besoin de déconstruire les stéréotypes et d’éviter les discriminations liées à un parcours migratoire et plaide pour donner plus de place et d’attention à la voix des enfants dans la recherche en éducation. Le projet CHILD-UP qu’il coordonne considère que les enfants sont des agents actifs de leur propre processus d’intégration.

Les panélistes ont également évoqué de nombreuses initiatives et ressources dans ce domaine comme la pratique du mentorat, l’articulation de l’éducation formelle et non-formelle, un compendium de bonnes pratiques en cours d’élaboration par la DG EAC, ou encore le site spécifique de la DG Home pour l’intégration.

Pour conclure, nous répéterons l’énonce de Mme Dermish qui nous parait refléter l’esprit des participant.e.s à cet événement:

« Nous devrions percevoir et représenter les enfants ayant eu un parcours migratoire comme des atouts »

Le FREREF remercie les panélistes d’avoir apporté leur expertise et leur opinion sur ce sujet, ainsi que tous.tes les participant.es, Monica Verzola pour avoir modéré le débat, ainsi que toute l’équipe de la Lifelong Learning Platform qui a co-organisé l’événement et a su mettre en oeuvre une LLL Week 2020 fructueuse malgré la situation sanitaire!

L’enregistrement complet de l’événement est disponible ci-dessous:

English

Freref had the pleasure to co-organise with the Lifelong Learning Platform an online debate on the occasion of the Lifelong Learning Week 2020 on sustainable perspectives for a better integration of children with a migrant background in education systems in Europe.

The debate brought together Vincent Catot from the Integration Department of DG Home, MEP Sylvie Guillaume, Claudio Baraldi, researcher and coordinator of the CHILD-UP project, Edwin Katerberg from the European association of head teachers ESHA  and Mialy Dermish, representative of the Sirius network.

The panelists expressed their views on the role of their institution in improving the process of inclusion of migrant children in Europe, the actions of the European Union to promote a sustainable society embracing diversity and interculturality, and the impact of the Covid epidemic on the conditions of inclusion of Education systems in Europe, especially for the most deprived pupils.

Ms Guillaume stressed the fact that schools for the most disadvantaged pupils are often « safe spaces » providing them with the most basic services such as access to canteen or healthcare.  Ms Dermish added in this respect that the Sirius network has observed that newly arrived children often have difficulties in obtaining the necessary electronic equipment and internet connection to pursue distance learning.

Mr Catot reminded the DG Home’s priorities for integration:
– the adoption of measures for integration and general inclusion as a complement to specific targeted measures;
-a focus on early child education and inclusion;
-the adoption of a multi-stakeholder and multi-sectoral approach involving parents, communities and linking Education services with Health and Housing policies.

Professor Claudio Baraldi then presented his views on his role as a researcher in the development of integration and education policies. He insisted on the need to deconstruct stereotypes and to avoid discrimination linked to a migratory journey and pleaded for more space and attention to be given to the voice of children in educational research. The CHILD-UP project that he coordinates considers that children are active agents in their own integration process.

The panelists also mentioned many initiatives and resources in this field such as the practice of mentoring, the articulation of formal and non-formal education, a compendium of good practices being developed by DG EAC, or the specific DG Home website for integration.

To conclude, we will repeat the statement made by Ms Dermish, which seems to us to reflect the spirit of the participants in this event:

« We should perceive and represent children with a migrant background as assets ».

FREREF would like to thank the panelists for their expertise and opinion on this topic, as well as all the participants, Monica Verzola for moderating the debate, and the whole team of the Lifelong Learning Platform who co-organised the event and managed to implement a successful LLL Week 2020 despite the health situation!

The full record of the event is available above.