COMORELP – Se former tout au long de la vie : les pratiques innovantes dans le secteur de la formation professionnelle en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le projet COMORELP vise à améliorer notre compréhension et nos outils de comparaison des politiques et pratiques existantes en matière de formation professionnelle. L’approche de la région française d’Auvergne-Rhône-Alpes se concentre notamment sur la « formation tout au long de la vie ». En effet, la région montre un fort intérêt pour la formation professionnelle et, alors qu’elle compte plus de 350 000 étudiants, elle a également dépassé les 81 000 apprentis en 2021. En tant que partenaire basé en Auvergne-Rhône-Alpes, le FREREF a eu l’occasion d’examiner de plus près certaines initiatives innovantesdans la région, pertinentes pour COMORELP.

Tuteur∙ice∙s de formation au sein des entreprises – IUT Lyon 2

Afin de mieux accompagner les étudiant∙e∙s durant leur période au sein de l’entreprise, l’IUT propose des sessions de formation pour leur tuteur∙ice∙s en entreprise. Durant cette formation, les tuteur∙ice∙s ont l’opportunité de rencontrer l’équipe pédagogique et de partager leur expérience avec d’autres tuteurs en petits groupes, et ils sont formés pour évaluer les compétences développées par leurs étudiants. Cela permet de reconnaître les compétences développées par les tuteurs, qui accomplissent une tâche supplémentaire en gérant les étudiants.

7300 contrats d’alternance ont été signés depuis la création de l’IUT en 1992, ce qui signifie qu’autant de tuteurs ont été accompagnés.

Le système de l’alternance est toujours centré sur les étudiants et il est assez rare que les tuteurs en entreprise aient l’occasion de réfléchir et de discuter de la manière dont les étudiants apprennent et de ce qu’ils retirent de cette expérience. Cette initiative permet d’avoir une meilleure compréhension commune sur l’évaluation des compétences développées par l’étudiant. C’est aussi une opportunité pour les personnes en poste de retourner à l’école et cela peut leur donner l’envie de rejoindre un autre programme de formation et de vivre une expérience d’apprentissage tout au long de la vie.

Le facteur de succès le plus important de cette initiative repose sur la capacité à créer des liens solides entre l’école et l’entreprise afin d’instaurer la confiance mutuelle qui permettra à la formation des tuteurs d’avoir lieu.

NUUM Factory – Centre de formation digitale

La NUUM Factory est une école numérique, offrant des qualifications de niveau 6 à 7 du CEC, créée par le syndicat des entreprises et ciblant les étudiants de l’enseignement supérieur qui travailleront en alternance. Sur la base de ces parties prenantes, le contenu et le programme de l’école sont fortement liés aux préoccupations des entreprises.

Le lien fort avec les entreprises, qui sont membres du conseil d’administration et participent à la conception du cursus sur le sujet crucial de la transformation numérique, confère à l’école un rôle clé dans la formation des nouveaux salariés des TPE, PME et entreprises de taille intermédiaire du territoire.

L’école intégrera bientôt l’ancien Hôtel de Région Rhône-Alpes, puisque la région soutient également l’école. Le coût du programme reste une limite à l’égalité d’accès à cette opportunité même si, dans certains cas, l’entreprise dans laquelle les étudiants effectueront leur alternance en paie une partie.

Le facteur de succès de cette école est le fait que les entreprises travaillent ensemble pour créer leur propre école afin de les aider dans la transition numérique, et que celles-ci jouent un rôle important dans la conception du contenu des cours.

Promo 16-18 AFPA (Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes)

Ce programme, géré par des organismes d’insertion tels que les agences locales pour la jeunesse et les agences pour l’emploi, est financé par des fonds publics depuis 2022 et est toujours en cours dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il vise à proposer aux NEETs (personnes qui ne sont ni dans l’éducation, ni dans l’emploi, ni dans la formation) âgés de 16 à 18 ans un programme de formation de 4 mois afin de développer leur confiance en soi et de les aider à trouver leur propre voie.

Les jeunes sont pris en charge (ils bénéficient d’un déjeuner gratuit, du transport gratuit vers le centre de formation et ne perdent aucune autre allocation) et peuvent tester différents métiers, travailler sur leur parcours personnel et préparer l’épreuve théorique du permis de conduire pendant 13 semaines.

Le programme Promo 16-18 parvient à ramener certains NEETs vers un parcours institutionnel qui les aidera à trouver un programme de qualification ou un emploi. Ce programme peut également être considéré comme la première étape d’un processus de reconnexion avec les institutions, qui ont du mal à atteindre les NEETs. D’une part, ce programme est très qualitatif et ceux qui en bénéficient reçoivent un soutien constant, mais d’autre part, les moyens de fournir ce soutien peuvent limiter le nombre de personnes bénéficiant du programme.

——————ENGLISH———————–

Lifelong training: innovative practices in the vocational training sector in Auvergne-Rhône-Alpes.

The COMORELP project aims to improve our understanding and benchmarking of existing vocational education policies and practices. The approach of the French region of Auvergne-Rhône-Alpes is characterised by a focus on “formation tout au long the la vie”, namely lifelong training. Indeed, the region shows a strong interest in vocational training: in fact, while the region counts more than 350 000 students, it also reached more than 81 000 apprentices in 2021. As a partner operating in Auvergne-Rhône-Alpes, FREREF had the opportunity to examine more closely some initiatives in the region which are relevant for COMORELP.

In-company tutor training by IUT Lyon 2

In order to better accompany the students during their in-company period, the IUT propose a training session for their in-company tutor. During this one-day session, tutors have the opportunity to meet the full pedagogical team and share their experience with other tutors in smaller groups, and they are trained to evaluate the competences developed by their students. This helps to recognise the competences developed by the tutors as they are achieving an extra task by managing the students.

7300 alternance contracts were signed since the creation of the IUT in 1992, meaning that as many tutors were accompanied.

The dual system always focuses on students, and it is quite rare that in-company tutors have the opportunity to reflect on and to discuss how the students are learning and what they are learning with this experience. This initiative allows to have a better common understanding on the evaluation of the competences developed by the student. It is also an opportunity for in-job persons to go back to the school and may give them the willingness to join another training program and experience a lifelong learning experience.

The most important success factor of this initiative relies in the ability to create strong links between the school and the company in order to install the mutual confidence that will allow the tutors’ training to happen.

 

NUUM Factory – Digital training centre

The NUUM Factory is a digital school, providing qualifications from EQF level 6 to 7, created by the companies union and targeting Higher Education students who will work in dual learning. Based on these stakeholders, the content and programme of the school are strongly related to companies concerns.

The strong link with companies, which are board members and are involved in the cursus design on the crucial topic of digital transformation, gives the school a key role in the training of new employees for very small-, small- and intermediate-size companies of the territory.

The school will soon integrate the former Hôtel de Région Rhône-Alpes, as the region is also supporting the school. The cost of the programme remains a limit regarding equal access to this opportunity, even though in some cases the company in which the students will make their alternance is paying for part of it.

The success factor of this school is the fact that companies work together to create their own school to help them in the digital transition, and that they play a in important part in the design of the content of the courses.

Promo 16-18 AFPA (Agency for Adult Vocational Training)

This programme, run by insertion bodies such as local youth agencies and employment agencies, is publicly funded since 2022 and is still running in the Auvergne-Rhône-Alpes region. It aims at providing NEETs (persons which are Nor in Education, Employments or Training) between 16 and 18 years old with a 4-months training programme in order to foster their self-confidence and help them to find their own pathway.

Young people are taken in charge (they have free lunch, free transport to the training centre, and they do not lose any other allocations) and they can test different jobs, work on their personal pathway and prepare the theoretical part of the driving license during 13 weeks.

The Promo 16-18 programme manages to bring some NEETs back to an institutional path that will help them to find a qualification programme or a job. This can also be seen as the first step into a process of reconnecting with institutions, which find it difficult to reach NEETs. On the one hand, this programme is very qualitative and those who benefit from it receive consistent support, but on the other hand, the means to provide this support can limit the of number of people benefiting from the programme.